Les mutualistes se montrent peu confiants dans leur capacité à réduire la nouvelle surtaxe à un milliard d’euros. Conséquence directe, les salariés pourraient voir diminuer la participation versée au titre de 2017.

Pour lire l’article intégral, cliquez ici.