Arrivée d’Orange Bank, loi Macron… Rien n’y fait, les prix des services bancaires continuent à monter en 2018. Mais derrière cette tendance générale, à l’œuvre depuis des années, se cachent des écarts marqués entre clients, régions et établissements.

«  Malgré le développement des offres alternatives, (…) nous constatons quand même une hausse des prix » bien que « limitée », a résumé jeudi Jean-Yves Mano, président de CLCV (Consommation, logement, cadre de vie), lors d’une conférence sur une étude annuelle sur le sujet.

Pour lire l’article intégral, cliquez ici.