Le rachat des start-up qui percent sur le marché bancaire est devenu monnaie courante pour les établissement classiques, craignant de rater le tournant du numérique. lire ici