Comme lors des trimestres précédents, les économistes du Crédit Agricole anticipent plusieurs scénarios pour l’évolution du marché immobilier, à cause des incertitudes actuelles. Mais ils privilégient l’hypothèse d’une hausse conjointe des taux et des prix, qui s’accentue.

Pour lire l’article intégral, cliquez ici.