Les trois-quart pointent un alourdissement de leur charge de travail. Et ils sont de plus en plus nombreux à se dire inquiets pour leur emploi, selon une étude.

Alourdissement de la charge de travail, manque accru de temps et de moyens, inquiétude sur l’emploi…Pour les salariés des banques, leurs conditions de travail continuent de se dégrader, souligne une étude réalisée par un collectif universitaire sur les risques psychosociaux, le stress et la souffrance au travail(*) pour le Syndicat national des banques SNB/CFE-CGC .

Pour accéder à l’article intégral, cliquez ici.