La Fédération bancaire française a porté devant le Conseil d’Etat la loi sur l’assurance-emprunteur, estimant que la nouvelle législation va faire grimper les tarifs.

Les banques se mobilisent contre la loi sur l’assurance des prêts immobiliers. Ce texte doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain et permettra aux emprunteurs de changer l’assurance de leur crédit immobilier tous les ans, avec à la clé de substantielles économies. Mais les banques n’en veulent pas et ont saisi le Conseil d’Etat sur la question, qui vient lui-même de saisir le Conseil Constitutionnel.

Pour accéder à l’article intégral, cliquez ici.