En 2017, les six groupes bancaires français ont dégagé plus de 23 milliards d’euros de bénéfices nets. Les établissements les plus puissants dans l’assurance et la gestion d’actifs ont mieux tiré leur épingle du jeu.

Pour lire l’article intégral, cliquez ici.