Les effectifs dans le secteur bancaire en France ont diminué de 1,2% en 2017 à 366.200 personnes, les recrutements en informatique et conformité ne compensant pas les départs en retraite. La profession n’a pas chiffré l’impact éventuel de technologies telles que l’intelligence artificielle, source d’inquiétude des salariés.

Pour lire l’article intégral, cliquez ici.