Le groupe Crédit agricole va devoir renforcer les fonds propres de sa filiale LCL (ex-Crédit lyonnais) à la demande de la Banque centrale européenne (BCE), lit-on vendredi sur le site du quotidien Le Monde.

Pour lire l’article , cliquez ici.