Depuis le 27 septembre, les indemnités légales dues par l’employeur lors d’un licenciement à l’amiable bénéficient d’un coup de pouce.

Pour lire l’article intégral, cliquez ici.