Le projet de la banque d’engager des ruptures conventionnelles pour alléger son réseau d’agences de quelque 2.135 salariés a reçu l’assentiment d’une majorité de syndicats.

Pour lire l’article intégral, cliquez ici.