Le groupe bancaire Crédit Agricole SA a annoncé mercredi son intention de supprimer le mécanisme dedividende majoré mis en place depuis 2011, en réaction à une demande des régulateurs européens, et a indiqué envisager d’autres options pour fidéliser ses actionnaires.

« L’étude d’une mesure compensatoire pour les actionnaires ayants droit est en cours », a déclaré le groupe dans un communiqué. Environ 6% des actionnaires de Crédit Agricole SA, ceux inscrits au nominatif sans discontinuité depuis 2015, sont éligibles au versement d’un dividende majoré.

Pour lire l’article intégral, cliquez ici.