Près de 5 millions de salariés aident un proche en situation de handicap ou de dépendance. C’est une situation sur laquelle les employeurs ne peuvent plus fermer les yeux.

Cette situatlion pose de véritables problèmes d’organisation et de management : 72% des aidants considèrent que cette activité a une incidence négative sur leur concentration et leur efficacité au travail et 90% font état de stress, anxiété, fatigue ou troubles physiologiques (1).

Pour lire l’article intégral, cliquez ici.