Les négociations annuelles obligatoires du secteur bancaire 2018 attestent de la prudence des acteurs quant à l’octroi d’augmentations collectives.

C’est une tendance engagée depuis plusieurs années qui s’est confirmée lors de négociations annuelles obligatoires (NAO) sur les salaires au sein du secteur bancaire ces derniers mois. Très attentives à contenir la progression de leur masse salariale alors que les investissements dans le digital doivent s’accélérer, les banques privilégient les augmentations individuelles.

Pour lire l’article intégral, cliquez ici.