En matière de RSE, les banques s’en tiennent trop à un registre déclaratif, quand il faudrait davantage associer les clients à leurs efforts et à leurs engagements.